Pourquoi j’écris (sans forcément être lu)

Pour convoquer les fantômes. Pour vider le désordre et décharger ma plume. Pour remuer mes doigts. Par nécessité. Par désœuvrement. Par besoin. Pour dire par écrit tout le bordel dans mes pensées. Par amour. Par envie. Parce que c’est plus facile que de l’énoncer. Parce que c’est beau. Parce que je suis maladroit et que … Continuer de lire Pourquoi j’écris (sans forcément être lu)